AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Everetts {6/12}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:48

Elizabeth Lupin feat. Violet Affleck ▪▪ libre
Ted Lupin feat. Jackson Brundage ▪▪ réservé
Bethany Rogue feat. Bella Thorne ▪▪ libre => OK
Catrina Pettigrow feat. Sasha Pivovarova ▪▪ libre => OK
Jaylynn Black feat. Kaya Scodelario ▪▪ libre
Johanna Black feat. Ashley Greene ▪▪ réservée
Rowan Weasley feat. Jamie Bell ▪▪ libre
Helen Granger feat. Karen Gillan ▪▪ réservée => OK
Harrisson Potter feat. Ben Barnes ▪▪ pris
Blake Potter feat. Ben Barnes ▪▪ pris
Drake Malefoy feat. Boyd Holbrook ▪▪ réservé => OK
Serena Jedusor feat. Cobie Smulders ▪▪ libre => OK


Dernière édition par Harrisson Potter le Lun 23 Mai - 13:51, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:48






Bethany

Rogue

feat. Bella Thorne
Bethany Rogue est née le 31/12/1989. Elle est âgée de douze ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Plutôt faible en sortilèges, elle a décidé de pallier à ce défaut de taille en utilisant l’alchimie. Elle maîtrise à la perfection cet art et sait préparer des potions dont la force peut rivaliser avec les plus puissants sortilèges de vent. Elle n’a pas une force physique extraordinaire. On la qualifie souvent de douce, de calme, de solitaire, de partiale, d’intelligente et de perfectionniste.

Bethany est née le trente et un décembre 1989. Un merveilleux cadeau pour la nouvelle année comme lui disait si souvent son papa. Ils vivaient heureux tous les deux et Bethany avait toujours trouvé normal que maman ne soit pas là. C’était ainsi, ça ne s’expliquait pas. Papa était évasif sur le sujet et la petite ne voulait pas insister. Le regard de son papa se voilait de tristesse quand elle en parlait. Maman devint alors une sorte de sujet tabou et c’était peut-être mieux ainsi. Ils vivaient tous deux dans une petite maison en Angleterre et Bethany adorait observer son papa quand il préparait des potions ou des remèdes. Il sauvait des vies son papa, c’était un héros dont elle était fière. Il travaillait dans un hôpital, utilisant tantôt la médecine « moldue », tantôt la magie pour soigner les malades. La petite était très observatrice et elle recopiait le moindre de ses gestes lorsqu’il préparait une potion. Elle préférait faire des potions et lire des recettes faciles que de jouer avec les enfants de son âge. On la trouvait bizarre dans le quartier. Elle est bien trop sage pour une gamine de son âge. « Tu parles pas, on t’aime pas ». Voilà ce que disaient les gosses de son quartier. Il est vrai que la petite n’était pas bavarde, trop timide pour oser discuter. Elle se plongeait alors dans ses livres, apprenant, découvrant des nouveautés insoupçonnées. C’est ainsi qu’à sept ans, elle était prête à devenir un grand alchimiste. Elle avait appris les potions les plus simples et maîtrisant les éléments de manière à pouvoir canaliser leur énergie pour les enfermer dans ses potions. Papa était très fier et ça la rendait heureuse. Il en était tellement fier qu’il avait décidé de les emmener à ce concours à Londres. Elle y gagnerait sans aucun doute un prix pour son brillant génie. C’est ce que papa avait dit… Pourtant, les choses ne se passèrent pas ainsi. L’un des groupes de Grindelwald attaqua la capitale et Bethany fut mise à l’écart. Elle avait tenté de se débattre, elle ne voulait pas laisser papa tout seul mais cette jeune femme, Jaylynn, l’avait mise hors de danger. Elles avaient fui et s’étaient cachées attendant que les choses soient calmées. Bethany n’avait pas réussi à se calmer, tremblant comme une feuille en priant pour que tout aille bien. Elle devait retrouver son papa. Seulement elle ne le retrouva pas. Lorsqu’elles étaient revenues sur le lieu de l’attaque, il n’y avait plus âme qui vive. Personne, pas l’ombre d’un vivant. Son père était introuvable parmi les victimes, il avait tout bonnement disparu. Bethany se mit à hurler, à taper contre cette stupide adulte qui l’avait éloigné de son père adoré et elle finit par s’endormir, épuisée par ce trop plein d’émotions. Le lendemain, en se réveillant, elle était déjà bien loin de la capitale. Jaylynn l’avait emmenée avec elle, sans doute par culpabilité et depuis elles ne se sont plus quittées. Ce fut dur au départ, Bethany la haïssait et bien que la jeune Black fût adorable, la petite refusait de lui adresser la parole. Elle la boudait, se mettait dans les pires situations pour créer des problèmes à la grande. Puis les années passèrent et elle finit par comprendre. Jaylynn avait eu peur, elle n’avait pas osé se battre et elle avait voulu la protéger. Sans elle, elle serait peut-être morte à l’heure qu’il était. C’est ainsi qu’avec beaucoup de temps, elle finit par s’extérioriser, apprenant à devenir amie avec celle qui lui avait sauvé la vie. Les mois passèrent et l’année de ses onze ans, elles finirent par rencontrer la troupe de Potter. C’est alors que les choses changèrent. Elles n’étaient plus seules, elles avaient un but. Détruire Grindelwald. Détruire le chef de ceux qui lui avaient enlevé son papa. Elle travailla d’arrache pied sur des potions, prête à aider comme elle le pouvait. Et puis un jour, ils se rendirent à Poudlard et son monde bascula. Le petit Teddy prononça une formule et ils se retrouvèrent dans un château tout beau, tout neuf et surtout avec son papa. Il était là. Elle l’avait retrouvé !
Jaylynn Black ♣ la grande sœur protectrice. Elles se sont rencontrées à l’hôpital et leur relation fut tout sauf amicale dans les débuts. Elles se sont rencontrées lors d’une attaque et Jaylynn décida de prendre la petite avec elle et de s’enfuir. Bethany tenta de se débattre mais en vain. Elles se cachèrent durant plusieurs heures et lorsque tout fut terminé, Bethany retourna sur les lieux. Papa y était, elle devait le retrouver. Hélas, la petite fille ne retrouva jamais son père et elle ressentit envers la jeune Black une haine incroyable. Par sa faute… Elle… Elle était seule. Jaylynn dut se sentir coupable car elle décida de prendre la petite sous son aile et de la protéger. Ce ne fut pas sans heurts au départ mais avec les mois puis les années, Bethany finit par comprendre son acte. Elle avait voulu la protéger. Elle finit par s’ouvrir et accepta l’amitié de Jaylynn, devenant ainsi une sorte de grande sœur protectrice.
Catrina Pettigrow ♣ le rayon de soleil. Elles ont toutes les deux atterries dans la maison des poufsouffles. Toutes deux se sont retrouvées seules dans un monde inconnu, entourées d’élèves tantôt plus jeunes, tantôt plus âgés alors elles ont décidé de se serrer les coudes. Bethany a prit sur elle et a dépassé sa timidité, proposant de rester soudée lorsqu’elles se retrouvaient seules dans la salle commune. Catrina a accepté avec plaisir et au final, la nécessité s’est transformée en amitié. Elles ont toutes les deux un caractère plutôt proche, liant douceur et rêverie et il n’est pas rare de les voir parler d’un monde qui leur est connu d’elles seules. Elles se devenues presque inséparables et ce rapprochement a beaucoup contribué dans l’extériorisation de Beth’.
Johanna Black ♣ la voleuse machiavélique. Pour qui se prend-elle réellement ? Bethany ne peut tout simplement pas supporter Jo’. Elle était là avant elle, elle s’est battue aux côtés de Jaylynn avant cette voleuse alors bas les pattes et retourne dans les pantalons de Potter. La jeune enfant supporte mal que cette cousine arriviste s’accapare de son mentor. C’est vrai quoi… Elle a mis du temps à s’extérioriser, à apprendre à accepter Jaylynn dans son entourage et cette dernière a fait preuve d’une grande patience alors maintenant qu’elles sont devenues inséparables… Il ne faut pas compter pour que Bethany partage. Toi, tu as tes copains, moi, j’ai mon amie alors ouste du balai !
Harrisson Potter ♣ le monstre sous le lit. Ce type l’effraie. Il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce que Bethany ressent à son égard. Elle ne supporte pas d’être trop proche de lui et encore moins s’il n’y a personne d’autre dans les parages. Elle n’ose jamais le regarder dans les yeux et lorsqu’elle n’a pas le choix, elle a toujours peur de se faire foudroyer sur place. Pourtant, il a l’air gentil, de temps en temps. Elle sait bien que la noirceur qui ronge son cœur est due au sortilège lancé par Grindelwald mais quand même… Cette peur panique n’arrive pas à disparaître. Pourtant, son jumeau n’a pas l’air méchant alors des fois, elle se demande si Harrisson aurait été ainsi sans le sort. Peut-être aurait-elle pu l’apprécier, qui sait ?
Helen Granger ♣ le pot de colle bienveillant. Bethany ne sait pas trop pourquoi mais cette femme ne cesse de lui tourner autour. Alors, de temps en temps, elle lui sourit et cela semble satisfaire Helen. Mais parfois, elle n’a pas le cœur à ça et Granger se met à faire le clown, il ne lui manque plus que le nez rouge. Si au départ, Bethany la prit pour une folle maintenant elle arrive à comprendre son comportement. Helen essaie de l’aider, à sa manière. Elle joue, tente de la dérider et dans ces moments-là, Bethany aimerait bien la remercier. Mais elle n’ose pas. Par contre, il arrive à Helen de rester là, silencieuse, à l’observer, la sonder même… Et ça, par contre, Bethany n’apprécie pas.


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:48






Catrina

Pettigrow

feat. Sasha Pivovarova
Catrina Pettigrow est née le 01/04/1985. Elle est âgée de quinze ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Elle est armée d'un sceptre qu'elle utilise en de rares occasions pour combattre. Elle excelle plutôt dans l'art de la guérison et l'usage des sorts de vent. On la qualifie souvent de douce, de rêveuse, de protectrice, de naïve, de peureuse et de timide.

Catrina Louise Pettigrow est née de façon inattendue le 01 avril 1985. Maman et papa étaient de sorti chez leurs amis quand bébé décida de pointer le bout de son nez. Heureusement pour elle, les épouses Potter et Black étaient déjà passées par là et elles se débrouillèrent à trois, bébé n’étant clairement pas décidé à attendre. Le médecin n’eut pas le temps d’être arrivé que Catrina poussait déjà son premier cri. Elle fut rapidement accueillie par trois petites têtes curieuses, Harrisson, Blake et Johanna, qui eurent tôt fait de dire qu’il avait une drôle de tête ton poisson tonton. Bah oui, poisson d’avril. Les gosses, ça peut vous dire de drôles de choses parfois… Les années passèrent et la petite finit par se démarquer de ses « grands frères » et de sa « grande sœur » par son tempérament beaucoup plus calme. Lorsque Lily Potter gardait la petite, il n’était pas rare qu’elle vienne jeter un œil, histoire de s’assurer qu’elle était toujours bien là. On ne l’entendait que rarement, Catrina dessinait et coloriait dans son petit coin. Harrisson, Blake et Jo’, eux, étaient beaucoup turbulents et arrivaient dans de rares occasions à entraîner la petite tête blonde dans leurs bêtises. Bien souvent, du haut de ses trois ans, elle trottait derrière les grands avec son doudou dans un bras et son pouce en bouche. Puis l’été de ses quatre ans, les choses changèrent brusquement. Tata Lily et tonton James n’étaient plus là. Bébé ne comprit pas à l’époque qu’ils avaient été assassinés tout comme elle ne comprit pas pourquoi Harrisson et Blake allèrent vivre chez tonton Sirius. Ce n’était qu’un bébé, innocent et heureux, qui voulait que tout soit comme avant. Mais les choses ne seraient plus jamais pareilles. Harrisson devint plus sombre, plus bizarre comme elle disait parfois à Jo’ et Blake. « Dis, Ryry, l’est pas gentil, pou’quoi ? ». Oui, Harrisson avait beaucoup souffert et il changeait doucement… Johanna prétextait qu’elle se faisait des histoires pour rien, qu’elle imaginait, et bien souvent bébé boudait suite à ça. Blake, quand à lui, ne répondait pas. Quelques mois plus tard, du jour au lendemain, Harry et Jo’ vinrent vivre dans sa maison. « Dis, pou’quoi tu laisses ton papa et ta maman ? ». Catrina ne comprenait pas, Jo’ était comme Harry et Blake, plus triste, elle rigolait moins. A partir de ce jour-là, la petite blondinette décida de veiller sur eux et de prendre soin d’eux. Du haut de ses cinq ans, elle était décidée à les rendre heureux. C’est ainsi qu’elle devint doucement l’élément fort du groupe, la petite douceur qui calmait les malheurs et les pleurs. Elle se forgea progressivement un caractère fort, devint un pilier stable dans la vie de ses proches. Hélas, un nouveau malheur arriva et sans comprendre pourquoi maman et papa ne bougeaient pas et dormaient, elle alla habiter chez tonton Remus. A six ans, elle était orpheline. A six ans, elle comprit qu’un méchant voulait détruire le monde. A six ans, elle comprit que ses parents et leurs amis s’étaient battus contre lui. A six ans, elle devint adulte. La petite fille devint plus renfermée, retournant dans son monde imaginaire qu’elle s’était créée. Lorsque les jumeaux Lupin débarquèrent, la vie sembla soudain reprendre ses droits et la maison reprit vie petit à petit… Mais il fallait se douter que le dernier pilier ennemi serait renversé. A l’âge de douze ans, Catrina se retrouva sur les routes avec Harrisson et Blake, fuyant un ennemi qui voulait leur mort. Alors, son arrivée ici dans ce monde, elle l’accueille avec grande joie. Enfin, un peu de tranquillité. Elle pourra dormir sans se préoccuper de savoir si demain elle verra le soleil se lever…
Les jumeaux Potter ♣ ses grands frères. Harrisson était comme Blake autrefois, il était bruyant, turbulent, souriant et farceur… Mais les choses ont changé quand l’ennemi fit d’eux des orphelins. Harris’ se referma sur lui-même, devint blessant et agressif. Catrina, du haut de ses quatre ans, ne comprenait pas… Blake n’était pas différent lui pourtant. Il lui fallut quelques années pour comprendre que l’ennemi lui avait lancé une malédiction. Harris’ était devenu son pantin, son jouet qu’il pouvait contrôler quand bon lui semblait. Son grand frère était toujours là, il était juste bien caché au fond de lui-même. La petite comprit enfin pourquoi Blake tentait par tous les moyens de le protéger, pourquoi il prenait soin de son jumeau. C’est ainsi qu’elle prit sur elle et décida de le protéger, de les protéger. Quand Harris’ va mal, elle s’occupe de lui, le soigne, elle joue les mamans poule pourrait-on dire… Et quand Blake va mal, elle sourit, elle le câline et lui raconte des bêtises pour le rendre à nouveau heureux.
Johanna Black ♣ sa maman de coeur. Jo’ joua les mamans de substitution lorsqu’elle se retrouva orpheline à l’âge de six ans. Douce et aimante, Catrina l’apprécie vraiment beaucoup. Il n’est pas rare de la voir se blottir dans les bras de la plus grande, rêvant d’un monde meilleur. Complices, elles échangent beaucoup de secrets, s’occupent des jumeaux et tentent de faire rire leur grand frère. Lorsque Jo’ va mal, la petite blondinette joue les dures, espérant ainsi lui ôter un poids déjà trop lourd sur ses épaules. Oui, Jo’ est la « grande fille des maraudeurs » mais il lui arrive parfois de laisser la place à Catrina quand elle ne s’en sent plus capable.
Helen Granger ♣ son livre d'histoires. Hermione a de suite apprécié la petite blondinette. Elle discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur. Catrina l’adore, Hermione est son petit rayon de soleil qui lui fait oublier combien la vie peut s’avérer difficile. Il lui arrive des fois de dessiner les histoires de la plus grande, ayant ainsi le sentiment de partager un secret que nul ne connaît.
Les jumeaux Lupin ♣ ses deux démons marrants. Ils ne cessent de faire des bêtises, colorant tantôt les cheveux en rose, tantôt en les affublant de plumes d’un jaune canari soutenu. Pourtant, Catrina n’arrive jamais à les disputer et à leur faire la morale. Ils sont une bouffée d’oxygène, ils vivent, pétillent même et ils sont la preuve que tout n’est pas perdu. Il y a encore de l’espoir alors il faut y croire. Elle les laisse faire, sachant bien qu’ils vont parfois trop loin mais ses grands frères et sa grande sœur sourient de leurs âneries alors ce n’est pas si grave que ça. Bon, certes, l’idée de lui teindre les cheveux en rouge, elle ne l’a pas encore digéré. Non, sérieux, rouge sur du blond, ça donne quoi ? Bah oui, du rose fluo pardi ! Elle a eu la honte de sa vie et toute la famille des maraudeurs s’est payé sa tête alors…
Bethany Rogue ♣ l’autre jaune de la bande. Elles ont toutes les deux atterries dans la maison des poufsouffles. Toutes deux se sont retrouvées seules dans un monde inconnu, entourées d’élèves tantôt plus jeunes, tantôt plus âgés alors elles ont décidé de se serrer les coudes. Bethany a prit sur elle et a dépassé sa timidité, proposant de rester soudée lorsqu’elles se retrouvaient seules dans la salle commune. Catrina a accepté avec plaisir et au final, la nécessité s’est transformée en amitié. Elles ont toutes les deux un caractère plutôt proche, liant douceur et rêverie et il n’est pas rare de les voir parler d’un monde qui leur est connu d’elles seules. Elles se devenues presque inséparables et Catrina supporte ainsi l’éloignement du reste des maraudeurs plus facilement.


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:49






Drake

Malefoy

feat. Boyd Holbroock
Drake Malefoy est né le 05/06/1980. Il est âgé de vingt et un ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Il n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Il se bat avec une épée qu'il utilise pour pourfendre ses ennemis. Il excelle dans cet art et attaque efficacement l'adversaire. Il est plutôt faible en sortilèges et en sorts de soins. On le qualifie souvent de froid, de fier, de fourbe, de colérique, de réfléchi, de cynique.

Drake Malefoy est né le cinq juin 1980 dans la demeure familiale. Enfant unique, il fut le petit joyau de parents qui n’y croyaient plus. Voilà six années que Narcissa Malefoy espérait avoir un enfant mais sa condition physique n’était pas la plus apte et les fausses couches furent hélas trop nombreuses. Fragile mentalement, elle n’aurait pas supporté de perdre encore une fois l’un de ses bébés, c’est pourquoi, quand Drake pointa le bout de son nez, il fut accueilli tel un miracle. Gâté dès le berceau, l’enfant vécut dans un univers doré. Il devint rapidement un petit garçon prétentieux et hautain, se croyant au-dessus de tout. Cette tendance finit par s’aggraver avec les années, le faisant devenir un jeune homme des plus méprisables. Il ne connaissait pas le besoin, tout lui était offert sur un plateau d’argent. Il ne connaissait pas non plus le refus, ses parents lui octroyant le moindre de ses caprices. Du coup, lorsque la mort frappa à la porte du manoir un soir d’été, tout bascula dans son petit monde doré. Il n’y a pas d’âge pour devenir orphelin me direz-vous mais l’être à dix sept ans reste une épreuve difficile et douloureuse. Drake n’oubliera jamais les cris paniqués de son père, priant pour qu’il fuie le plus loin possible. La dernière vision qu’il aura de sa maison sera celle d’une demeure ensanglantée, maman et papa ayant succombé à l’ennemi. Pourquoi ? Cette question ne cesse de hanter ses nuits depuis bientôt quatre ans désormais. Il a fui, abandonnant ses parents à un bien triste sort, laissant maison et possessions derrière lui. Plus rien ne l’attachait à cette demeure désormais… Il voua le reste de son existence à la vengeance. L’ennemi paierait le prix fort pour ses actes et il n’aurait de cesse de les traquer jusqu’à ce qu’il se soit vengé. Il partit sur les routes, combattant avec acharnement, ne se souciant plus du bien ou du mal. Il n’avait que le mot « vengeance » à la bouche et la violence devint son pain quotidien. Il devait devenir plus fort pour avoir une chance de gagner. Quelques mois plus tard, il finit par faire la rencontre de Serena, jeune femme solitaire et orpheline également. Ils décidèrent d’un accord tacite de poursuivre leur route côte à côte. Rien ne les liait, si ce n’est ce désir de voir souffrir l’ennemi. Les années ont passé et Drake a fini par rejoindre le groupe de Potter, combattant à ses côtés et traquant l’adversaire sans pitié. Hélas, son désir devra être mis de côté depuis son arrivée ici… Et croyez-moi, il ne risque pas d’être des plus agréables suite à ce revirement de situation inopiné.
Harrisson Potter ♣ son alter ego ou son rival. Avec Potter, c’est assez dur de déterminer ce qui va se passer. Tantôt ils se lancent des piques pleines de sarcasme auxquelles ils répondent par des sourires narquois, tantôt ils en viennent aux armes et se battent jusqu’à l’épuisement. Difficile de dire quoi mais quelque chose de spécial se passe entre ces deux là. On ne peut pas dire qu’ils se vouent une haine sans merci, non, c’est un peu plus relevé que ça. Une amitié adversité si vous préférez. Ils sont détestables l’un envers l’autre mais se soutiennent dans les combats. Ils prétendent ne pas se supporter mais ils sont pourtant souvent ensemble.
Johanna Black ♣ sa cousine. Jo, Jo, Jo, quel étrange phénomène. Drake ne sait pas trop sur quel pied danser avec elle. Tantôt on dirait qu’elle l’aime plus qu’elle ne devrait, tantôt elle va vers Potter comme s’il n’existait pas. Du coup, Drake la supporte avec modération dira-t-on. Il l’ignore la plupart du temps, la laissant parler toute seule (elle sait si bien le faire). Elle l’exaspère, faisant naître en lui des sentiments qu’il répugne à nommer « amour ». Non, c’est juste physique, voilà tout. Elle est mignonne la cousine alors… Mais quand même, elle l’énerve à un point… Elle joue tantôt avec l’un, tantôt avec l’autre et des fois Drakeo aimerait bien lui dire ses quatre vérités.
Serena Jedusor ♣ son mentor. Ils se sont rencontrés il y a désormais plus de trois ans et si les débuts furent conflictuels, désormais, ils sont unis comme les dix doigts de la main. Drake était trop vif, trop impétueux pour la froide et calme Serena, il dut donc apprendre à contrôler ses émotions et apprit également à maîtriser l’épée grâce à la jeune femme. Drake lui voue une admiration sans failles (bien qu’il ne l’admette jamais) et la respecte énormément. Il est bien rare de voir l’un sans l’autre, pourtant vous ne les verrez jamais en grande discussion. Tout se passe la plupart du temps par le regard.
Drago L. Malefoy ♣ Ralalala, il faut tout leur apprendre à ces jeunots. Bon, d'accord, c'est un Malefoy donc il n'a pas tant de choses à apprendre mais quand même. Ce petit se débrouille bien dans l'art du cynisme et de l’attaque verbale mais il a encore tant de choses à connaître avant de devenir parfait comme lui. Du coup, Drake a décidé d’être son mentor. Il fera de lui un Malefoy, un vrai, un maître du mot, un maître face au petit Potter rouge. Mais bon, reste à savoir si Drago va apprécier ce geste de générosité de la part de son aîné. Car après tout, c’est bien connu, un Malefoy n’aime pas qu’on lui dise qu’il vous est inférieur et en quelque sorte, c’est ce que fait Drake
Harry Potter ♣ Drake se réjouissait déjà lorsqu’il a appris qu’il aurait désormais deux Potter à titiller. Ca allait être jouissif, exaltant et… Quoi ? Mais non, non, non et non ! Mais il est mou du bulbe celui-là ! Si les joutes verbales sont un pur régal avec Harrisson, il faut bien l’avouer, avec le mini Potter, ça n’a rien de drôle. Tu l’attaques, il réagit au quart de tour et attaque avec sa baguette. Et quoi ? Elle est où la verve du petit Gryffondor ? Il n’en a pas ou quoi ?!? D’habitude, avec Harrisson, il attaque, l’autre contre-attaque sur le même ton. C’est joute verbale, humour noir, cynique, mordant. Ici, bah, y a rien de tout ça et Merlin que c’est ennuyant… Du coup, il a décidé de l’oublier, il préfère le laisser à Drago puisque ce dernier semble apprécier sa petite proie. Autant faire un heureux. a


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:49






Elizabeth

Lupin

feat. Violet Affleck
Elizabeth Lupin est née le 04/05/1994. Elle est âgée de six ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguettes. Elle se défend avec une flute qu’elle utilise pour charmer les ennemis. Elle excelle dans cet art et protège l’équipe. Elle est plutôt faible en sortilèges mais son jumeau compense pour elle de ce côté. On la qualifie souvent de souriante, de boute-en-train, de turbulente, de grande langue, de capricieuse, de ‘petit chef’.

Catrina Louise Pettigrow est née de façon inattendue le 01 avril 1985. Maman et papa étaient de sorti chez leurs amis quand bébé décida de pointer le bout de son nez. Heureusement pour elle, les épouses Potter et Black étaient déjà passées par là et elles se débrouillèrent à trois, bébé n’étant clairement pas décidé à attendre. Le médecin n’eut pas le temps d’être arrivé que Catrina poussait déjà son premier cri. Elle fut rapidement accueillie par deux petites têtes curieuses, Harry et Johanna, qui eurent tôt fait de dire qu’il avait une drôle de tête ton poisson tonton. Bah oui, poisson d’avril. Les gosses, ça peut vous dire de drôles de choses parfois… Les années passèrent et la petite finit par se démarquer de son « grand frère » et de sa « grande sœur » par son tempérament beaucoup plus calme. Lorsque Lily Potter gardait la petite, il n’était pas rare qu’elle vienne jeter un œil, histoire de s’assurer qu’elle était toujours bien là. On ne l’entendait que rarement, Catrina dessinait et coloriait dans son petit coin. Harry et Jo’, eux, étaient beaucoup turbulents et arrivaient dans de rares occasions à entraîner la petite tête blonde dans leurs bêtises. Bien souvent, du haut de ses trois ans, elle trottait derrière les grands avec son doudou dans un bras et son pouce en bouche. Puis l’été de ses quatre ans, les choses changèrent brusquement. Tata Lily et tonton James n’étaient plus là. Bébé ne comprit pas à l’époque qu’ils avaient été assassinés tout comme elle ne comprit pas pourquoi Harry alla vivre chez tonton Sirius. Ce n’était qu’un bébé, innocent et heureux, qui voulait que tout soit comme avant. Mais les choses ne seraient plus jamais pareilles. Harry devint plus sombre, plus bizarre comme elle disait parfois à Jo’. « Dis, Ryry, l’est pas gentil, pou’quoi ? ». Oui, Harry avait beaucoup souffert et il changeait doucement… Johanna prétextait qu’elle se faisait des histoires pour rien, qu’elle imaginait, et bien souvent bébé boudait suite à ça. Quelques mois plus tard, du jour au lendemain, Harry et Jo’ vinrent vivre dans sa maison. « Dis, pou’quoi tu laisses ton papa et ta maman ? ». Catrina ne comprenait pas, Jo’ était comme Harry, plus triste, elle rigolait moins. A partir de ce jour-là, la petite blondinette décida de veiller sur eux et de prendre soin d’eux. Du haut de ses cinq ans, elle était décidée à les rendre heureux. C’est ainsi qu’elle devint doucement l’élément fort du groupe, la petite douceur qui calmait les malheurs et les pleurs. Elle se forgea progressivement un caractère fort, devint un pilier stable dans la vie de ses proches. Hélas, un nouveau malheur arriva et sans comprendre pourquoi maman et papa ne bougeaient pas et dormaient, elle alla habiter chez tonton Remus. A six ans, elle était orpheline. A six ans, elle comprit qu’un méchant voulait détruire le monde. A six ans, elle comprit que ses parents et leurs amis s’étaient battus contre lui. A six ans, elle devint adulte. La petite fille devint plus renfermée, retournant dans son monde imaginaire qu’elle s’était créée. Lorsque les jumeaux Lupin débarquèrent, la vie sembla soudain reprendre ses droits et la maison reprit vie petit à petit… Mais il fallait se douter que le dernier pilier ennemi serait renversé. A l’âge de douze ans, Catrina se retrouva sur les routes avec Harry, fuyant un ennemi qui voulait leur mort. Alors, son arrivée ici dans ce monde, elle l’accueille avec grande joie. Enfin, un peu de tranquillité. Elle pourra dormir sans se préoccuper de savoir si demain elle verra le soleil se lever…
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Les jumeaux Potter ♣ le grand frère et le parrain. Elle les a toujours connus ainsi, l’un foufou et blagueur et l’autre sombre et solitaire. Papa a choisi le plus cool pour être son parrain et Elizabeth ne cesse de narguer son p’tit frère à ce sujet. Pourtant, parrain n’a pas l’air content quand elle dit ça. Bah quoi ? C’est vrai qu’il n’est pas cool hérisson. Ce petit surnom, c’est son invention ! Avec Teddy bien entendu. Les jumeaux n’ont de cesse de faire tourner en bourrique hérisson et font rire Blake de leurs blagues. Elizabeth veut devenir comme son parrain, douée pour faire rire tout le monde et elle est bien partie ! Mais la route est encore longue pour arriver au but ultime : faire rire le hérisson mal léché. Elle sait que son parrain sera heureux ce jour-là. Elle ne sait pas comment l’expliquer mais elle le sent alors elle tente tout pour y arriver.
Johanna Black ♣ sa marraine adorée. Elizabeth est toujours collée à Jo’, ne cessant de lui crier aux oreilles des « marraine, marraine » de sa voix enfantine. Elle sait bien que la jeune Black n’est pas la fille la plus souriante et joyeuse au monde et ça, c’est inadmissible ! Quand on est la marraine d’Elizabeth Lupin, on sourit, on rigole, on s’amuse et on fait surtout plein de bêtises ! Alors, c’est promis juré, elle va l’aider à devenir un clown ambulant. Bon, il faudra bien réfléchir et l’aide de Teddy ne sera pas de refus mais ils y arriveront. Peut-être qu’en colorant les cheveux d’hérisson en vert ? Ou bien en lui faisant boire cette potion qui donne toujours envie de bouger, le café. Oui, s’ils mettent plein de trucs dedans, en plus d’avoir envie de bouger dans tous les sens, elle aura peut-être aussi envie de rire ? Oui, elle sera leur cobaye. Ils vont tester pleins de nouvelles choses. Hihihi.
Catrina Pettigrow ♣ la fille aux cheveux roses Fufufu. Ils ne cessent de faire des bêtises, colorant tantôt les cheveux en rose, tantôt en l’affublant de plumes d’un jaune canari soutenu. Pourtant, Catrina n’arrive jamais à les disputer et à leur faire la morale. Ils sont une bouffée d’oxygène, ils vivent, pétillent même et ils sont la preuve que tout n’est pas perdu. Il y a encore de l’espoir alors il faut y croire. Elle les laisse faire, sachant bien qu’ils vont parfois trop loin mais ses grands frères et sa grande sœur sourient de leurs âneries alors ce n’est pas si grave que ça. Bon, certes, l’idée de lui teindre les cheveux en rouge, elle ne l’a pas encore digéré. Non, sérieux, rouge sur du blond, ça donne quoi ? Bah oui, du rose fluo pardi ! Elizabeth a été très fière de son coup cette fois-là mais quand elle a vu le regard furieux de la rosette, elle a décidé qu’il valait mieux ne pas retenter le diable…
Harry Potter ♣ le tourmenté. Hihi, alors là, il fallait sauter sur l’occasion et la gamine ne l’a pas manqué ! Voilà un ‘Ry tout gentil, tout mimi et surtout qui veut bien jouer avec elle alors comment lui dire non ? Le Gryffondor s’est retrouvé embarqué dans les courses poursuites des jumeaux ou encore dans leurs blagues et leurs coups foireux. Comment pouvait-il ne pas céder devant ces deux bouilles d’ange ? Surtout qu’ils sont les enfants de Remus… Bon, avec le recul, ce sont plus des diablotins mais ça, il n’en savait rien. Deux véritables tornades qui le font suer à grosses gouttes et Harry sent qu’il n’a hélas encore rien vu. . a


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:46, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:50






Drake

Malefoy

feat. Boyd Holbroock
Drake Malefoy est né le 05/06/1980. Il est âgé de vingt et un ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Il n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Il se bat avec une épée qu'il utilise pour pourfendre ses ennemis. Il excelle dans cet art et attaque efficacement l'adversaire. Il est plutôt faible en sortilèges et en sorts de soins. On le qualifie souvent de froid, de fier, de fourbe, de colérique, de réfléchi, de cynique.

Drake Malefoy est né le cinq juin 1980 dans la demeure familiale. Enfant unique, il fut le petit joyau de parents qui n’y croyaient plus. Voilà six années que Narcissa Malefoy espérait avoir un enfant mais sa condition physique n’était pas la plus apte et les fausses couches furent hélas trop nombreuses. Fragile mentalement, elle n’aurait pas supporté de perdre encore une fois l’un de ses bébés, c’est pourquoi, quand Drake pointa le bout de son nez, il fut accueilli tel un miracle. Gâté dès le berceau, l’enfant vécut dans un univers doré. Il devint rapidement un petit garçon prétentieux et hautain, se croyant au-dessus de tout. Cette tendance finit par s’aggraver avec les années, le faisant devenir un jeune homme des plus méprisables. Il ne connaissait pas le besoin, tout lui était offert sur un plateau d’argent. Il ne connaissait pas non plus le refus, ses parents lui octroyant le moindre de ses caprices. Du coup, lorsque la mort frappa à la porte du manoir un soir d’été, tout bascula dans son petit monde doré. Il n’y a pas d’âge pour devenir orphelin me direz-vous mais l’être à dix sept ans reste une épreuve difficile et douloureuse. Drake n’oubliera jamais les cris paniqués de son père, priant pour qu’il fuie le plus loin possible. La dernière vision qu’il aura de sa maison sera celle d’une demeure ensanglantée, maman et papa ayant succombé à l’ennemi. Pourquoi ? Cette question ne cesse de hanter ses nuits depuis bientôt quatre ans désormais. Il a fui, abandonnant ses parents à un bien triste sort, laissant maison et possessions derrière lui. Plus rien ne l’attachait à cette demeure désormais… Il voua le reste de son existence à la vengeance. L’ennemi paierait le prix fort pour ses actes et il n’aurait de cesse de les traquer jusqu’à ce qu’il se soit vengé. Il partit sur les routes, combattant avec acharnement, ne se souciant plus du bien ou du mal. Il n’avait que le mot « vengeance » à la bouche et la violence devint son pain quotidien. Il devait devenir plus fort pour avoir une chance de gagner. Quelques mois plus tard, il finit par faire la rencontre de Serena, jeune femme solitaire et orpheline également. Ils décidèrent d’un accord tacite de poursuivre leur route côte à côte. Rien ne les liait, si ce n’est ce désir de voir souffrir l’ennemi. Les années ont passé et Drake a fini par rejoindre le groupe de Potter, combattant à ses côtés et traquant l’adversaire sans pitié. Hélas, son désir devra être mis de côté depuis son arrivée ici… Et croyez-moi, il ne risque pas d’être des plus agréables suite à ce revirement de situation inopiné.
Harrisson Potter ♣ son alter ego ou son rival. Avec Potter, c’est assez dur de déterminer ce qui va se passer. Tantôt ils se lancent des piques pleines de sarcasme auxquelles ils répondent par des sourires narquois, tantôt ils en viennent aux armes et se battent jusqu’à l’épuisement. Difficile de dire quoi mais quelque chose de spécial se passe entre ces deux là. On ne peut pas dire qu’ils se vouent une haine sans merci, non, c’est un peu plus relevé que ça. Une amitié adversité si vous préférez. Ils sont détestables l’un envers l’autre mais se soutiennent dans les combats. Ils prétendent ne pas se supporter mais ils sont pourtant souvent ensemble.
Johanna Black ♣ sa cousine. Jo, Jo, Jo, quel étrange phénomène. Drake ne sait pas trop sur quel pied danser avec elle. Tantôt on dirait qu’elle l’aime plus qu’elle ne devrait, tantôt elle va vers Potter comme s’il n’existait pas. Du coup, Drake la supporte avec modération dira-t-on. Il l’ignore la plupart du temps, la laissant parler toute seule (elle sait si bien le faire). Elle l’exaspère, faisant naître en lui des sentiments qu’il répugne à nommer « amour ». Non, c’est juste physique, voilà tout. Elle est mignonne la cousine alors… Mais quand même, elle l’énerve à un point… Elle joue tantôt avec l’un, tantôt avec l’autre et des fois Drakeo aimerait bien lui dire ses quatre vérités.
Serena Jedusor ♣ son mentor. Ils se sont rencontrés il y a désormais plus de trois ans et si les débuts furent conflictuels, désormais, ils sont unis comme les dix doigts de la main. Drake était trop vif, trop impétueux pour la froide et calme Serena, il dut donc apprendre à contrôler ses émotions et apprit également à maîtriser l’épée grâce à la jeune femme. Drake lui voue une admiration sans failles (bien qu’il ne l’admette jamais) et la respecte énormément. Il est bien rare de voir l’un sans l’autre, pourtant vous ne les verrez jamais en grande discussion. Tout se passe la plupart du temps par le regard.
Drago L. Malefoy ♣ Ralalala, il faut tout leur apprendre à ces jeunots. Bon, d'accord, c'est un Malefoy donc il n'a pas tant de choses à apprendre mais quand même. Ce petit se débrouille bien dans l'art du cynisme et de l’attaque verbale mais il a encore tant de choses à connaître avant de devenir parfait comme lui. Du coup, Drake a décidé d’être son mentor. Il fera de lui un Malefoy, un vrai, un maître du mot, un maître face au petit Potter rouge. Mais bon, reste à savoir si Drago va apprécier ce geste de générosité de la part de son aîné. Car après tout, c’est bien connu, un Malefoy n’aime pas qu’on lui dise qu’il vous est inférieur et en quelque sorte, c’est ce que fait Drake
Harry Potter ♣ Drake se réjouissait déjà lorsqu’il a appris qu’il aurait désormais deux Potter à titiller. Ca allait être jouissif, exaltant et… Quoi ? Mais non, non, non et non ! Mais il est mou du bulbe celui-là ! Si les joutes verbales sont un pur régal avec Harrisson, il faut bien l’avouer, avec le mini Potter, ça n’a rien de drôle. Tu l’attaques, il réagit au quart de tour et attaque avec sa baguette. Et quoi ? Elle est où la verve du petit Gryffondor ? Il n’en a pas ou quoi ?!? D’habitude, avec Harrisson, il attaque, l’autre contre-attaque sur le même ton. C’est joute verbale, humour noir, cynique, mordant. Ici, bah, y a rien de tout ça et Merlin que c’est ennuyant… Du coup, il a décidé de l’oublier, il préfère le laisser à Drago puisque ce dernier semble apprécier sa petite proie. Autant faire un heureux. a


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 27 Mai - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:50






Helen

Granger

feat. Karen Gillan
Helen Granger est née le 01/03/1980. Elle est âgée de vingt et un ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Elle combat à l’aide d’un sceptre grâce auquel elle lance des sorts de terre d’une force époustouflante. Elle maîtrise ses sorts avec une facilité déconcertante pour une jeune femme ayant appris la magie si tardivement. Elle n’a hélas pas une force physique extraordinaire. On la qualifie souvent de douce, d’altruiste, de rêveuse, de souriante, d’intelligente et miss-je-sais-tout.

Helen Granger est née le dix neuf septembre 1979 dans un petit hôpital londonien. Fille unique, elle vécut toute son enfance auprès de sa mère, écrivaine de profession. Bercée par l’imagination dès le berceau, Helen a toujours été d’une grande inventivité, usant du rouleau à pâtisseries tel une épée pour pourfendre les ennemis qu’elle créait. Petite enfant turbulente, elle remplaça à elle seule tous les frères et sœurs qu’elle n’eut jamais. La jeune enfant attendait avec impatience les histoires du soir, traitant de magie et de chevaliers. Maman avait ce don pour vous faire voir des étoiles, usant de quelques petits tours de magie pour faire apparaître des étincelles. Du coup, la jeune enfant s’intéressa très tôt à la magie, trouvant en elle une beauté extraordinaire. Elle élut domicile dans la grande bibliothèque, déchiffrant les images puis petit à petit les lettres à coup de « Maman, c’est quoi ça ? ». Avec les années, la jeune enfant entra dans une académie pour apprendre l’art de la magie. Ses histoires purent ainsi prendre une tournure beaucoup plus réaliste, brisant par ailleurs pas mal de bibelots dans la maison. Une enfance dorée, heureuse, loin des tracas. Hélas, la vie voulut que les choses ne perdurent pas. Lorsque l’ennemi prit lentement le pouvoir, papa fut envoyé sur le front puisqu’il était un soldat. Il y perdit hélas la vie. Helen supporta difficilement ce départ si soudain. Elle passa ses journées dans la bibliothèque, s’acharna à devenir parfaite en sortilèges, elle s’occupait pour oublier son chagrin. Hélas, la vie s’acharne parfois. Quelques mois après, maman finit par être internée. Elle s’était enfermée dans son propre monde, ne reconnaissant plus sa fille et faisant comme si son époux était toujours à ses côtés. Helen avait alors quinze ans. Elle se retrouva seule dans cette grande maison qui devint beaucoup trop grande à son goût. Le silence s’imposa dans cette bâtisse pleine de cris autrefois. Les jours passèrent et puis l’adolescente finit par claquer les portes de son enfance. Elle ne supportait plus cette atmosphère, elle devait tout quitter pour reprendre un nouveau départ. Papa disait toujours « tant que tu as un objectif, tu avanceras ». Elle se créa alors un objectif : aider les orphelins de guerre. Elle voyagea, allant d’orphelinat en orphelinat, pour faire rire les enfants avec son imagination débordante. C’est lors d’un de ses nombreux voyages qu’elle rencontra la troupe de Potter. Il disait qu’il finirait par détruire l’ennemi et un nouveau sentiment s’empara de son cœur. L’espoir. C’est ainsi qu’elle les suivit dans leur aventure. Lorsqu’ils arrivèrent tous ici, Helen fut surprise de voir un monde si différent du sien. Elle se surprend à apprécier cet endroit et la peur prend doucement possession de son âme : et si elle ne voulait plus partir ?
Harrisson Potter ♣ son héros. Il a éveillé en elle un sentiment perdu depuis longtemps : l’espoir. Helen l’apprécie énormément et le soutient du mieux qu’elle peut. Elle s’occupe de ses proches quand Harrisson n’y parvient plus, elle veille sur lui dans l’ombre. Elle a tendance à jouer les mères poules avec lui, même si cela exaspère Potter. Tant pis, il faut bien quelqu’un pour veiller sur ce boulet ! Monsieur combat jusqu’à l’épuisement, il joue au solitaire et sombre dans la folie doucement alors… Si personne ne l’aide, qu’adviendra-t-il du jeune homme ? Helen préfère éviter de penser à cela, son cœur se brise à chaque fois. Allez Helen, il est trop buté pour mourir et tu le sais.
Catrina Pettigrow ♣ sa petite protégée. La jeune adolescente est si douce, si naïve que Helen s’est de suite sentie obligée de la protéger. Elle voulut protéger son cœur d’enfant, lui épargner les souffrances de la guerre et de la mort. Oh certes, elle n’est pas dupe, Catrina sait hélas déjà tout ça pour avoir perdu ses parents et certains de ses proches mais… Si elle pouvait éviter d’y penser, ce serait tellement mieux. Du coup, la jeune femme discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur.
Bethany Rogue ♣ le mystère. Helen ne parvient pas vraiment à comprendre cette gamine extrêmement renfermée. Tantôt elle vous sourit et rêve en votre compagnie, tantôt elle s’enfuit et esquive toutes vos tentatives de conversation. Bethany souffre en silence et Helen aimerait tant l’aider à aller mieux. Du coup, elle joue souvent les clowns de service en sa présence, ignorant si cela lui fait plus de bien que de mal. Et quand le clown ne fait aucun effet, elle reste assise à ses côtés, l’observant manier avec subtilité ses ingrédients pour concocter des potions d’une puissante inestimable. Oui, Bethany est très douée et la jeune femme adore l’observer, apprendre en sa présence.
Hermione Granger ♣ sa copie non-conforme. Elles se ressemblent et pourtant sont tellement différentes. Helen aime bien discuter avec son autre elle, la jeune femme est sans doute la seule à le faire avec autant de facilité d’ailleurs (si ce n’est Drake envers Drago). Certes, les débuts furent plutôt houleux, Hermione semblait méfiante et froide de prime abord mais les choses se sont calmées maintenant. Helen est plus tête en l’air et rêveuse, ce qui n’en fait pas la plus parfaite des aînées aux yeux de la préfète mais bon, on ne peut pas être parfait. Elles ont une passion pour le savoir et partagent leurs connaissances sur leur monde respectif.
Johanna Black ♣ la jalouse colérique. Helen n’avait rien contre elle mais ce n’était pas réciproque. Johanna n’a pas pu la supporter et ce dès le départ. Il fallut un temps à la jeune Granger pour comprendre que son admiration pour Harrisson (et son envie de jouer les mamans poules) était derrière cette haine grandissante. Johanna la jalouse car elle n’apprécie pas que ce rôle soit pris par quelqu’un d’autre qu’elle. Helen a beau essayé de calmer les choses, rien n’y fait, Jo’ la déteste cordialement. Du coup, Granger a décidé de lui rendre la pareille. C’est bien beau de rester calme et de vouloir calmer le jeu mais quand on va trop loin, elle ne prend plus de gants !


Dernière édition par Harrisson Potter le Lun 23 Mai - 13:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:50






Jaylynn

Black

feat. Kaya Scodelario
Helen Granger est née le 01/03/1980. Elle est âgée de vingt et un ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Elle combat à l’aide d’un sceptre grâce auquel elle lance des sorts de terre d’une force époustouflante. Elle maîtrise ses sorts avec une facilité déconcertante pour une jeune femme ayant appris la magie si tardivement. Elle n’a hélas pas une force physique extraordinaire. On la qualifie souvent de douce, d’altruiste, de rêveuse, de souriante, d’intelligente et miss-je-sais-tout.

Helen Granger est née le dix neuf septembre 1979 dans un petit hôpital londonien. Fille unique, elle vécut toute son enfance auprès de sa mère, écrivaine de profession. Bercée par l’imagination dès le berceau, Helen a toujours été d’une grande inventivité, usant du rouleau à pâtisseries tel une épée pour pourfendre les ennemis qu’elle créait. Petite enfant turbulente, elle remplaça à elle seule tous les frères et sœurs qu’elle n’eut jamais. La jeune enfant attendait avec impatience les histoires du soir, traitant de magie et de chevaliers. Maman avait ce don pour vous faire voir des étoiles, usant de quelques petits tours de magie pour faire apparaître des étincelles. Du coup, la jeune enfant s’intéressa très tôt à la magie, trouvant en elle une beauté extraordinaire. Elle élut domicile dans la grande bibliothèque, déchiffrant les images puis petit à petit les lettres à coup de « Maman, c’est quoi ça ? ». Avec les années, la jeune enfant entra dans une académie pour apprendre l’art de la magie. Ses histoires purent ainsi prendre une tournure beaucoup plus réaliste, brisant par ailleurs pas mal de bibelots dans la maison. Une enfance dorée, heureuse, loin des tracas. Hélas, la vie voulut que les choses ne perdurent pas. Lorsque l’ennemi prit lentement le pouvoir, papa fut envoyé sur le front puisqu’il était un soldat. Il y perdit hélas la vie. Helen supporta difficilement ce départ si soudain. Elle passa ses journées dans la bibliothèque, s’acharna à devenir parfaite en sortilèges, elle s’occupait pour oublier son chagrin. Hélas, la vie s’acharne parfois. Quelques mois après, maman finit par être internée. Elle s’était enfermée dans son propre monde, ne reconnaissant plus sa fille et faisant comme si son époux était toujours à ses côtés. Helen avait alors quinze ans. Elle se retrouva seule dans cette grande maison qui devint beaucoup trop grande à son goût. Le silence s’imposa dans cette bâtisse pleine de cris autrefois. Les jours passèrent et puis l’adolescente finit par claquer les portes de son enfance. Elle ne supportait plus cette atmosphère, elle devait tout quitter pour reprendre un nouveau départ. Papa disait toujours « tant que tu as un objectif, tu avanceras ». Elle se créa alors un objectif : aider les orphelins de guerre. Elle voyagea, allant d’orphelinat en orphelinat, pour faire rire les enfants avec son imagination débordante. C’est lors d’un de ses nombreux voyages qu’elle rencontra la troupe de Potter. Il disait qu’il finirait par détruire l’ennemi et un nouveau sentiment s’empara de son cœur. L’espoir. C’est ainsi qu’elle les suivit dans leur aventure. Lorsqu’ils arrivèrent tous ici, Helen fut surprise de voir un monde si différent du sien. Elle se surprend à apprécier cet endroit et la peur prend doucement possession de son âme : et si elle ne voulait plus partir ?
Harrisson Potter ♣ son héros. Il a éveillé en elle un sentiment perdu depuis longtemps : l’espoir. Hermione l’apprécie énormément et le soutient du mieux qu’elle peut. Elle s’occupe de ses proches quand Harry n’y parvient plus, elle veille sur lui dans l’ombre. Elle a tendance à jouer les mères poules avec lui, même si cela exaspère Potter. Tant pis, il faut bien quelqu’un pour veiller sur ce boulet ! Monsieur combat jusqu’à l’épuisement, il joue au solitaire et sombre dans la folie doucement alors… Si personne ne l’aide, qu’adviendra-t-il du jeune homme ? Hermione préfère éviter de penser à cela, son cœur se brise à chaque fois. Allez Hermione, il est trop buté pour mourir et tu le sais.
Catrina Pettigrow ♣ sa petite protégéd. La jeune adolescente est si douce, si naïve que Hermione s’est de suite sentie obligée de la protéger. Elle voulut protéger son cœur d’enfant, lui épargner les souffrances de la guerre et de la mort. Oh certes, elle n’est pas dupe, Catrina sait hélas déjà tout ça pour avoir perdu ses parents et certains de ses proches mais… Si elle pouvait éviter d’y penser, ce serait tellement mieux. Du coup, la jeune femme discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur.
Bethany Rogue ♣ le mystère. Hermione ne parvient pas vraiment à comprendre cette gamine extrêmement renfermée. Tantôt elle vous sourit et rêve en votre compagnie, tantôt elle s’enfuit et esquive toutes vos tentatives de conversation. Bethany souffre en silence et Hermione aimerait tant l’aider à aller mieux. Du coup, elle joue souvent les clowns de service en sa présence, ignorant si cela lui fait plus de bien que de mal. Et quand le clown ne fait aucun effet, elle reste assise à ses côtés, l’observant manier avec subtilité ses ingrédients pour concocter des potions d’une puissante inestimable. Oui, Bethany est très douée et la jeune femme adore l’observer, apprendre en sa présence.
??????? ♣ ????
??? ♣????


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:50






Johanna

Black

feat. Ashley Greene
Johanna Black est née le 01/03/1980. Elle est âgée de seize ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Elle combat à l’aide d’un sceptre grâce auquel elle lance des sorts des quatre éléments. Elle maîtrise ses sorts avec une facilité déconcertante et est une des rares sorcières à maîtriser les quatre éléments avec autant de facilité. Elle n’a hélas pas une force physique extraordinaire. On la qualifie souvent de douce, de perfectionniste, de mélancolique, de taciturne, d’intelligente et à l’écoute de ses proches.

Helen Granger est née le dix neuf septembre 1979 dans un petit hôpital londonien. Fille unique, elle vécut toute son enfance auprès de sa mère, écrivaine de profession. Bercée par l’imagination dès le berceau, Helen a toujours été d’une grande inventivité, usant du rouleau à pâtisseries tel une épée pour pourfendre les ennemis qu’elle créait. Petite enfant turbulente, elle remplaça à elle seule tous les frères et sœurs qu’elle n’eut jamais. La jeune enfant attendait avec impatience les histoires du soir, traitant de magie et de chevaliers. Maman avait ce don pour vous faire voir des étoiles, usant de quelques petits tours de magie pour faire apparaître des étincelles. Du coup, la jeune enfant s’intéressa très tôt à la magie, trouvant en elle une beauté extraordinaire. Elle élut domicile dans la grande bibliothèque, déchiffrant les images puis petit à petit les lettres à coup de « Maman, c’est quoi ça ? ». Avec les années, la jeune enfant entra dans une académie pour apprendre l’art de la magie. Ses histoires purent ainsi prendre une tournure beaucoup plus réaliste, brisant par ailleurs pas mal de bibelots dans la maison. Une enfance dorée, heureuse, loin des tracas. Hélas, la vie voulut que les choses ne perdurent pas. Lorsque l’ennemi prit lentement le pouvoir, papa fut envoyé sur le front puisqu’il était un soldat. Il y perdit hélas la vie. Helen supporta difficilement ce départ si soudain. Elle passa ses journées dans la bibliothèque, s’acharna à devenir parfaite en sortilèges, elle s’occupait pour oublier son chagrin. Hélas, la vie s’acharne parfois. Quelques mois après, maman finit par être internée. Elle s’était enfermée dans son propre monde, ne reconnaissant plus sa fille et faisant comme si son époux était toujours à ses côtés. Helen avait alors quinze ans. Elle se retrouva seule dans cette grande maison qui devint beaucoup trop grande à son goût. Le silence s’imposa dans cette bâtisse pleine de cris autrefois. Les jours passèrent et puis l’adolescente finit par claquer les portes de son enfance. Elle ne supportait plus cette atmosphère, elle devait tout quitter pour reprendre un nouveau départ. Papa disait toujours « tant que tu as un objectif, tu avanceras ». Elle se créa alors un objectif : aider les orphelins de guerre. Elle voyagea, allant d’orphelinat en orphelinat, pour faire rire les enfants avec son imagination débordante. C’est lors d’un de ses nombreux voyages qu’elle rencontra la troupe de Potter. Il disait qu’il finirait par détruire l’ennemi et un nouveau sentiment s’empara de son cœur. L’espoir. C’est ainsi qu’elle les suivit dans leur aventure. Lorsqu’ils arrivèrent tous ici, Helen fut surprise de voir un monde si différent du sien. Elle se surprend à apprécier cet endroit et la peur prend doucement possession de son âme : et si elle ne voulait plus partir ?
Harrisson Potter ♣ son héros. Il a éveillé en elle un sentiment perdu depuis longtemps : l’espoir. Hermione l’apprécie énormément et le soutient du mieux qu’elle peut. Elle s’occupe de ses proches quand Harry n’y parvient plus, elle veille sur lui dans l’ombre. Elle a tendance à jouer les mères poules avec lui, même si cela exaspère Potter. Tant pis, il faut bien quelqu’un pour veiller sur ce boulet ! Monsieur combat jusqu’à l’épuisement, il joue au solitaire et sombre dans la folie doucement alors… Si personne ne l’aide, qu’adviendra-t-il du jeune homme ? Hermione préfère éviter de penser à cela, son cœur se brise à chaque fois. Allez Hermione, il est trop buté pour mourir et tu le sais.
Catrina Pettigrow ♣ sa petite protégéd. La jeune adolescente est si douce, si naïve que Hermione s’est de suite sentie obligée de la protéger. Elle voulut protéger son cœur d’enfant, lui épargner les souffrances de la guerre et de la mort. Oh certes, elle n’est pas dupe, Catrina sait hélas déjà tout ça pour avoir perdu ses parents et certains de ses proches mais… Si elle pouvait éviter d’y penser, ce serait tellement mieux. Du coup, la jeune femme discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur.
Bethany Rogue ♣ le mystère. Hermione ne parvient pas vraiment à comprendre cette gamine extrêmement renfermée. Tantôt elle vous sourit et rêve en votre compagnie, tantôt elle s’enfuit et esquive toutes vos tentatives de conversation. Bethany souffre en silence et Hermione aimerait tant l’aider à aller mieux. Du coup, elle joue souvent les clowns de service en sa présence, ignorant si cela lui fait plus de bien que de mal. Et quand le clown ne fait aucun effet, elle reste assise à ses côtés, l’observant manier avec subtilité ses ingrédients pour concocter des potions d’une puissante inestimable. Oui, Bethany est très douée et la jeune femme adore l’observer, apprendre en sa présence.
??????? ♣ ????
??? ♣????


Dernière édition par Harrisson Potter le Dim 24 Avr - 8:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:50






Rowan

Weasley

feat. Jamie Bell
Rowan Weasley est né le 01/03/1980. Il est âgé de vingt et un ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Il n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Il combat à l’aide d’une lance grâce à laquelle il lance des sorts de feu avec une précision effarante. Il a eu énormément de mal à maîtriser sa magie dans un premier temps mais maintenant il exerce cet art à la perfection et combat avec une facilité déconcertante. Il est faible en sorts aquatiques. On le qualifie souvent de sombre, de mystérieux, de colérique, de curieux, d’intelligent et de solitaire.

Catrina Louise Pettigrow est née de façon inattendue le 01 avril 1985. Maman et papa étaient de sorti chez leurs amis quand bébé décida de pointer le bout de son nez. Heureusement pour elle, les épouses Potter et Black étaient déjà passées par là et elles se débrouillèrent à trois, bébé n’étant clairement pas décidé à attendre. Le médecin n’eut pas le temps d’être arrivé que Catrina poussait déjà son premier cri. Elle fut rapidement accueillie par deux petites têtes curieuses, Harry et Johanna, qui eurent tôt fait de dire qu’il avait une drôle de tête ton poisson tonton. Bah oui, poisson d’avril. Les gosses, ça peut vous dire de drôles de choses parfois… Les années passèrent et la petite finit par se démarquer de son « grand frère » et de sa « grande sœur » par son tempérament beaucoup plus calme. Lorsque Lily Potter gardait la petite, il n’était pas rare qu’elle vienne jeter un œil, histoire de s’assurer qu’elle était toujours bien là. On ne l’entendait que rarement, Catrina dessinait et coloriait dans son petit coin. Harry et Jo’, eux, étaient beaucoup turbulents et arrivaient dans de rares occasions à entraîner la petite tête blonde dans leurs bêtises. Bien souvent, du haut de ses trois ans, elle trottait derrière les grands avec son doudou dans un bras et son pouce en bouche. Puis l’été de ses quatre ans, les choses changèrent brusquement. Tata Lily et tonton James n’étaient plus là. Bébé ne comprit pas à l’époque qu’ils avaient été assassinés tout comme elle ne comprit pas pourquoi Harry alla vivre chez tonton Sirius. Ce n’était qu’un bébé, innocent et heureux, qui voulait que tout soit comme avant. Mais les choses ne seraient plus jamais pareilles. Harry devint plus sombre, plus bizarre comme elle disait parfois à Jo’. « Dis, Ryry, l’est pas gentil, pou’quoi ? ». Oui, Harry avait beaucoup souffert et il changeait doucement… Johanna prétextait qu’elle se faisait des histoires pour rien, qu’elle imaginait, et bien souvent bébé boudait suite à ça. Quelques mois plus tard, du jour au lendemain, Harry et Jo’ vinrent vivre dans sa maison. « Dis, pou’quoi tu laisses ton papa et ta maman ? ». Catrina ne comprenait pas, Jo’ était comme Harry, plus triste, elle rigolait moins. A partir de ce jour-là, la petite blondinette décida de veiller sur eux et de prendre soin d’eux. Du haut de ses cinq ans, elle était décidée à les rendre heureux. C’est ainsi qu’elle devint doucement l’élément fort du groupe, la petite douceur qui calmait les malheurs et les pleurs. Elle se forgea progressivement un caractère fort, devint un pilier stable dans la vie de ses proches. Hélas, un nouveau malheur arriva et sans comprendre pourquoi maman et papa ne bougeaient pas et dormaient, elle alla habiter chez tonton Remus. A six ans, elle était orpheline. A six ans, elle comprit qu’un méchant voulait détruire le monde. A six ans, elle comprit que ses parents et leurs amis s’étaient battus contre lui. A six ans, elle devint adulte. La petite fille devint plus renfermée, retournant dans son monde imaginaire qu’elle s’était créée. Lorsque les jumeaux Lupin débarquèrent, la vie sembla soudain reprendre ses droits et la maison reprit vie petit à petit… Mais il fallait se douter que le dernier pilier ennemi serait renversé. A l’âge de douze ans, Catrina se retrouva sur les routes avec Harry, fuyant un ennemi qui voulait leur mort. Alors, son arrivée ici dans ce monde, elle l’accueille avec grande joie. Enfin, un peu de tranquillité. Elle pourra dormir sans se préoccuper de savoir si demain elle verra le soleil se lever…
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Hermione? Granger ♣ son livre d'histoires. Hermione a de suite apprécié la petite blondinette. Elle discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur. Catrina l’adore, Hermione est son petit rayon de soleil qui lui fait oublier combien la vie peut s’avérer difficile. Il lui arrive des fois de dessiner les histoires de la plus grande, ayant ainsi le sentiment de partager un secret que nul ne connaît.
Harry Potter ♣ le gryffondor colérique. Ralalala, il faut tout leur apprendre à ces jeunots. Bon, d'accord, c'est un Malefoy donc il n'a pas tant de choses à apprendre mais quand même. Ce petit se débrouille bien dans l'art du cynisme et de l’attaque verbale mais il a encore tant de choses à connaître avant de devenir parfait comme lui. Du coup, Drake a décidé d’être son mentor. Il fera de lui un Malefoy, un vrai, un maître du mot, un maître face au petit Potter rouge. Mais bon, reste à savoir si Drago va apprécier ce geste de générosité de la part de son aîné. Car après tout, c’est bien connu, un Malefoy n’aime pas qu’on lui dise qu’il vous est inférieur et en quelque sorte, c’est ce que fait Drake
Harry Potter ♣ le tourmenté. Hihi, alors là, il fallait sauter sur l’occasion et la gamine ne l’a pas manqué ! Voilà un ‘Ry tout gentil, tout mimi et surtout qui veut bien jouer avec elle alors comment lui dire non ? Le Gryffondor s’est retrouvé embarqué dans les courses poursuites des jumeaux ou encore dans leurs blagues et leurs coups foireux. Comment pouvait-il ne pas céder devant ces deux bouilles d’ange ? Surtout qu’ils sont les enfants de Remus… Bon, avec le recul, ce sont plus des diablotins mais ça, il n’en savait rien. Deux véritables tornades qui le font suer à grosses gouttes et Harry sent qu’il n’a hélas encore rien vu. . a


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:51






Serena

Jedusor

feat. Cobie Smulders
Serena Jedusor est né le 08/05/1975. Elle est âgée de vingt cinq ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Elle n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Elle combat à l’aide d’une épée grâce à laquelle elle lance des sorts de glace avec une dextérité et une rapidité hors paires. En contrepartie, elle est faible face au feu et ne maîtrisera sans doute jamais les sorts de cet élément. On la qualifie souvent de silencieuse, de calme, de asociale, de persévérante, d’intelligente et de solitaire.

Serena Jedusor est née le huit mai 1975 dans un petit hôpital de la banlieue londonienne. Aussi loin que remontent ses souvenirs, elle a toujours vécu avec son grand père, Tom. Elle n'a jamais su ce qui avaient pu arrivé à ses parents et n'a jamais osé poser la question à son grand père. Cet homme était assez austère et froid. Il n'était pas du genre à vous prendre dans ses bras, vous sourire et vous préparer des cookies pour le quatre heures. C'est sûrement pour cela que la jeune enfant finit par devenir une femme froide et limite asociale. Elle reçut une éducation « à l'ancienne ». En tant qu'unique héritière de la famille Jedusor, elle se devait d'être cultivée, maître de ses émotions et faire preuve d'un sang froid quelque soit la situation présente. Elle apprit très jeune à utiliser la magie mais ne maîtrisa jamais les quatre éléments. Bien que cela n'enchanta pas Tom, ce dernier la força à maîtriser les sorts de glace à la perfection pour pallier à cet inconvénient. Par contre, la jeune enfant montra des aptitudes inégalées dans l'utilisation des sorts « non élémentaires » maîtrisant à la perfection les fluctuations du temps. Elle pouvait stopper les mouvements de son adversaire d'un mouvement de la main ou pouvait encore endormir progressivement sa cible. Bien que cet art soit difficile à maîtriser, Tom ne la félicita pas outre mesure. Les compliments n'étaient pas la politique de la maison et on ne s'étonne donc pas que la jeune femme soit devenue ainsi en grandissant. Serena se plaisait bien dans sa petite vie. Elle apprenait, s'entraînait et tentait d'être le digne successeur de son grand père. Hélas, les choses étaient amenées à changer. Tom était réputé pour produire des armes capables de produire des attaques se rapprochant à la magie. Il fallait se douter que cet atout finirait par intéresser Grindelwald. Tom refusa tout simplement, il ne fournirait pas ce côté de la guerre. C'était hors de question. Il paya les conséquences de ses actes et fut retrouvé mutilé dans sa demeure par sa petite fille. La maison avait été mise à sac, les armes prises et son grand-père gisait dans une marre de sang. C'est ainsi que commença le périple de Serena. Elle jura de venger son grand père et quitta la demeure avec son épée et de quoi vivre quelques semaines. Elle retrouverait Grindelwald et le tuerait de ses propres mains. Elle voyagea beaucoup, aida de temps à autres quelques victimes de guerre et finit par rencontrer Drake un soir dans un bar. Ce stupide gamin effronté n'arrêtait pas de prétendre être le meilleur, d'avoir raison sur tout et de dépasser toute personne assise dans ce bar. Serena ne supporta pas ce comportement. Ce gosse était un crétin monumental et bien qu'il puait l'alcool à plein nez (laissant supposer que ses dires étaient influencés par sa condition), la jeune femme perdit pour la seconde fois son sang froid et l'attaqua. Elle allait lui rabattre le caquet et réussit avec brio. Alors qu'elle allait quitter le bar, renvoyée manu militari par le propriétaire, le gamin lui demanda s'il pouvait la suivre. Il apprendrait, deviendrait meilleur et se vengerait. Serena accepta bon gré mal gré et ils partirent tous deux sur les routes. Quelques mois plus tard, elle rencontra le reste de la troupe de Potter et se joignit à eux. Ils avaient le même objectif et tant qu'elle pouvait se rapprocher de son but, peu lui importait de devoir combattre aux côtés d'autres personnes. Mais les choses devaient encore être chamboulées par le destin. Il fallait bien que ce gamin Lupin lise cette foutue incantation de malheur. Les voilà maintenant coincés dans une autre dimension et pas moyen de savoir comment sortir de ce château. Serena est énervée, elle se sent prise au piège. Comment pourra-t-elle se venger si elle reste ici?
Drake Malefoy ♣ son bourricot d’apprenti. Dès le premier regard, la jeune femme devina qu’il lui donnerait du fil à retorde et ce fut le cas. Ce gamin était trop impétueux, trop imbu de sa personne et se croyait tout permis. Mais Serena perdit vite son sang froid légendaire et décida qu’il était temps de lui rabattre le caquet. Il lui suffit d’un bon petit combat dans les règles de l’art et de sa maîtrise à toute épreuve de l’épée pour faire comprendre à l’adolescent qu’il n’était rien du tout. Contente de son effet, elle s’apprêtait à le laisser derrière quand le mioche lui demanda d’être son maître d’armes. Depuis, une forte amitié s’est liée entre ces deux là. Tout se dit en un simple regard ou un hochement de tête. Drake lui est devenu dévoué et même si Serena ne l’avouera jamais, c’est réciproque.
Harrisson Potter ♣ le phénomène à surveiller. Ce jeune homme ne tourne pas très rond dans sa tête mais peut-on lui en vouloir quand on connaît son histoire? Apparemment, il était beaucoup plus joyeux et souriant avant de devenir le « pantin » de Grindelwald. En tous les cas, Serena le respecte car malgré ses antécédents, il garde les pieds sur terre et fait preuve d'une maturité extraordinaire. Il a naturellement été élu à la tête de leur groupe et Serena trouve qu'il le mérite. Il est rare que la jeune femme respecte un jeunot et Harrisson en a bien conscience. Elle le surveille, puisqu'il le lui a demandé, et n'hésitera pas à le mettre hors d'état de nuire si cela s'avère nécessaire. Après tout, contrairement à Blake, elle n'a pas de lien de parenté qui l'en empêchera.
Jaylynn Black ♣ obscurité étrange. Cette jeune femme a le cœur tellement sombre et une attitude tellement « je m’en foutiste » que c’en est presque affligeant. Serena a bien envie de la secouer comme un prunier, histoire de lui remettre les idées en place. Elle sait que la jeune Black a du potentiel mais cette dernière le gâche en voyant un avenir déjà tout tracé et hélas beaucoup trop sombre. Il est vrai que la situation ne présage rien de bon mais tant qu’ils sont vivants, ils doivent se battre. Défaitiste, c’est ainsi que Serena vous décrira la jeune femme. Elle lui ferait bien comprendre qu’il faut changer d’attitude mais elle n’est pas sa baby-sitter non plus alors qu’elle grandisse par elle-même.
Blake Potter ♣ le perturbateur de service. Il est difficile d’imaginer que ce Potter soit le frère jumeau d’Harrisson. Alors que le serpentard est froid, cynique et solitaire, le gryffondor est turbulent, bruyant et amical. Il déborde de joie de vivre et ça l’énerve totalement. Bon dieu, n’a-t-il pas conscience qu’ils sont en guerre ? N’a-t-il pas conscience qu’ils viennent de débarquer dans un monde qui leur est inconnu ? Serena n’a rien contre la joie de vivre, loin de là, mais quand ça devient maladif comme chez Blake, ça a de quoi vous refiler de l’urticaire. Par respect pour son frère, elle se retient de lui mettre la raclée de sa vie mais ce n’est pas l’envie qui lui manque.
Drago Malefoy ♣ le têtu de ce monde. Il lui rappelle le « bon vieux temps », cette époque où Drake était méprisable et prétentieux au possible. Du coup, il l’énerve. Il l’énerve même énormément si vous voulez tout savoir. Car si Drake a su grandir et devenir moins prétentieux et plus modeste, elle n’est pas sûre que Drago le fasse un jour. Il n’a pas connu suffisamment d’horreurs que pour grandir. Du coup, elle ne le côtoie pas outre mesure. Elle préfère éviter d’être dans les parages car elle n’est pas sûre de se contrôler. L’envie de lui mettre une raclée est si tentante… Mais ce serait bête d’être en froid avec Drake car elle s’en est prit à son poulain.


Dernière édition par Harrisson Potter le Mar 19 Avr - 17:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Lun 11 Avr - 17:51






Ted

Lupin

feat. Jackson Brundage
Ted Lupin est née le 04/05/1994. Il est âgé de six ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Il n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Il combat à l’aide d’un grimoire dans lequel il puise les sortilèges qui lui sont utiles. Il exerce cet art à la perfection et maîtrise les quatre éléments. Chose rare pour être notée. Il est faible en sorts de soin cependant sa jumelle compense ce défaut. On le qualifie souvent de souriant, de boute-en-train, de turbulent, de curieux, d’intelligent et de posé.

Catrina Louise Pettigrow est née de façon inattendue le 01 avril 1985. Maman et papa étaient de sorti chez leurs amis quand bébé décida de pointer le bout de son nez. Heureusement pour elle, les épouses Potter et Black étaient déjà passées par là et elles se débrouillèrent à trois, bébé n’étant clairement pas décidé à attendre. Le médecin n’eut pas le temps d’être arrivé que Catrina poussait déjà son premier cri. Elle fut rapidement accueillie par deux petites têtes curieuses, Harry et Johanna, qui eurent tôt fait de dire qu’il avait une drôle de tête ton poisson tonton. Bah oui, poisson d’avril. Les gosses, ça peut vous dire de drôles de choses parfois… Les années passèrent et la petite finit par se démarquer de son « grand frère » et de sa « grande sœur » par son tempérament beaucoup plus calme. Lorsque Lily Potter gardait la petite, il n’était pas rare qu’elle vienne jeter un œil, histoire de s’assurer qu’elle était toujours bien là. On ne l’entendait que rarement, Catrina dessinait et coloriait dans son petit coin. Harry et Jo’, eux, étaient beaucoup turbulents et arrivaient dans de rares occasions à entraîner la petite tête blonde dans leurs bêtises. Bien souvent, du haut de ses trois ans, elle trottait derrière les grands avec son doudou dans un bras et son pouce en bouche. Puis l’été de ses quatre ans, les choses changèrent brusquement. Tata Lily et tonton James n’étaient plus là. Bébé ne comprit pas à l’époque qu’ils avaient été assassinés tout comme elle ne comprit pas pourquoi Harry alla vivre chez tonton Sirius. Ce n’était qu’un bébé, innocent et heureux, qui voulait que tout soit comme avant. Mais les choses ne seraient plus jamais pareilles. Harry devint plus sombre, plus bizarre comme elle disait parfois à Jo’. « Dis, Ryry, l’est pas gentil, pou’quoi ? ». Oui, Harry avait beaucoup souffert et il changeait doucement… Johanna prétextait qu’elle se faisait des histoires pour rien, qu’elle imaginait, et bien souvent bébé boudait suite à ça. Quelques mois plus tard, du jour au lendemain, Harry et Jo’ vinrent vivre dans sa maison. « Dis, pou’quoi tu laisses ton papa et ta maman ? ». Catrina ne comprenait pas, Jo’ était comme Harry, plus triste, elle rigolait moins. A partir de ce jour-là, la petite blondinette décida de veiller sur eux et de prendre soin d’eux. Du haut de ses cinq ans, elle était décidée à les rendre heureux. C’est ainsi qu’elle devint doucement l’élément fort du groupe, la petite douceur qui calmait les malheurs et les pleurs. Elle se forgea progressivement un caractère fort, devint un pilier stable dans la vie de ses proches. Hélas, un nouveau malheur arriva et sans comprendre pourquoi maman et papa ne bougeaient pas et dormaient, elle alla habiter chez tonton Remus. A six ans, elle était orpheline. A six ans, elle comprit qu’un méchant voulait détruire le monde. A six ans, elle comprit que ses parents et leurs amis s’étaient battus contre lui. A six ans, elle devint adulte. La petite fille devint plus renfermée, retournant dans son monde imaginaire qu’elle s’était créée. Lorsque les jumeaux Lupin débarquèrent, la vie sembla soudain reprendre ses droits et la maison reprit vie petit à petit… Mais il fallait se douter que le dernier pilier ennemi serait renversé. A l’âge de douze ans, Catrina se retrouva sur les routes avec Harry, fuyant un ennemi qui voulait leur mort. Alors, son arrivée ici dans ce monde, elle l’accueille avec grande joie. Enfin, un peu de tranquillité. Elle pourra dormir sans se préoccuper de savoir si demain elle verra le soleil se lever…
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Hermione? Granger ♣ son livre d'histoires. Hermione a de suite apprécié la petite blondinette. Elle discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur. Catrina l’adore, Hermione est son petit rayon de soleil qui lui fait oublier combien la vie peut s’avérer difficile. Il lui arrive des fois de dessiner les histoires de la plus grande, ayant ainsi le sentiment de partager un secret que nul ne connaît.
Harry Potter ♣ le gryffondor colérique. Ralalala, il faut tout leur apprendre à ces jeunots. Bon, d'accord, c'est un Malefoy donc il n'a pas tant de choses à apprendre mais quand même. Ce petit se débrouille bien dans l'art du cynisme et de l’attaque verbale mais il a encore tant de choses à connaître avant de devenir parfait comme lui. Du coup, Drake a décidé d’être son mentor. Il fera de lui un Malefoy, un vrai, un maître du mot, un maître face au petit Potter rouge. Mais bon, reste à savoir si Drago va apprécier ce geste de générosité de la part de son aîné. Car après tout, c’est bien connu, un Malefoy n’aime pas qu’on lui dise qu’il vous est inférieur et en quelque sorte, c’est ce que fait Drake
Harry Potter ♣ le tourmenté. Hihi, alors là, il fallait sauter sur l’occasion et la gamine ne l’a pas manqué ! Voilà un ‘Ry tout gentil, tout mimi et surtout qui veut bien jouer avec elle alors comment lui dire non ? Le Gryffondor s’est retrouvé embarqué dans les courses poursuites des jumeaux ou encore dans leurs blagues et leurs coups foireux. Comment pouvait-il ne pas céder devant ces deux bouilles d’ange ? Surtout qu’ils sont les enfants de Remus… Bon, avec le recul, ce sont plus des diablotins mais ça, il n’en savait rien. Deux véritables tornades qui le font suer à grosses gouttes et Harry sent qu’il n’a hélas encore rien vu. . a


Dernière édition par Harrisson Potter le Ven 22 Avr - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Ven 15 Avr - 9:55






Blake

Potter

feat. Ben Barnes
Blake Potter est né le 31/07/1980. Il est âgé de vingt et un ans et vient de débarquer au château de Poudlard. Il n’utilise pas la même magie que les étudiants présents dans ce château et n’a donc pas de baguette. Il combat à l’aide d’une épée. Il maîtrise les sorts de feu à la perfection. Il est le seul à avoir la capacité magique pour annihiler la magie dévastatrice de son jumeau. Chose extrêmement rare, les autres membres devant se liguer ensemble contre Harrisson. On le qualifie souvent de souriant, de boute-en-train, de charmeur, de curieux, de bagarreur et de prétentieux.

Blake Potter est né le trente et un juillet 1980 quelques minutes à peine avant son jumeau Harrisson. Copies conformes de papa à l'exception des yeux qu'ils avaient hérité de maman, les jumeaux Potter étaient les dignes successeurs des maraudeurs. Sous leurs airs d'angelots se cachaient deux vrais diablotins. La maison subissait deux tornades en même temps et il n'était pas rare de voir des bibelots cassés à la fin de la journée. Grands joueurs, les deux gosses étaient inséparables et n'envisageaient pas de faire quelque chose sans l'autre. En grandissant, ils finirent doucement par se distinguer au niveau du caractère. Blake était plus joueur, plus fonceur et sans doute le plus gamin des deux. Harrisson, lui, plus mature dans son attitude. Ils se complétaient parfaitement. A l'âge de cinq ans, la petite Johanna les rejoignit pour le meilleur et surtout pour le pire. Si les deux gamins faisaient les quatre cent coups, avec Johanna, ce fut encore pire. Toujours fourrés ensemble, la maison des Potter et des Black se relevait rarement de leur passage. Un an plus tard, ce fut au tour de Catrina de rejoindre la bande. Beaucoup plus calme et douce que le reste de l'équipe, elle suivait et rigolait des piètreries de Blake. Mais les choses furent amenées à changer lorsque les jumeaux eurent huit ans. « Maman et papa bougent plus Ryry ». « Oui Blake, ils sont partis et ils ne reviendront plus ». Blake souffra intérieurement de cette perte mais ne le montra jamais. Petit gaie luron, il tenta de faire garder le sourire à tout le monde car la perte de James et Lily n'était pas le seul drame qui avait touché la famille Potter. Grindelwald avait lancé un sort sur Harrisson, faisant de lui une sorte de pantin qu'il pouvait manipuler à loisir. Il avait été un test, une sorte de cobaye pour voir s'il pourrait manipuler l'âme humaine avec brio. Harrisson perdit alors toute cette joie de vivre qui le caractérisait et devint beaucoup plus sombre. C'est ce changement chez son frère qui perturba le plus Blake. Il était décidé à veiller sur son jumeau, il le protègerait de ce mal qui le rongeait. C'est à cette époque qu'il développa sa magie en compagnie de Sirius Black et il montra une maîtrise exceptionnelle du feu pour son âge. Blake montra un acharnement pour l'apprentissage de la magie, refusant de rester impuissant si son frère devait subir l'une des attaques de Grindelwald. Les drames s'enchainèrent dans leurs vies, amenant les gosses à être trimballer d'une famille vers une autre. Les Black furent les premiers touchés puis ce fut au tour des Pettigrow et enfin au tour des Lupin. Ils avaient eu le malheur de s'opposer au pouvoir en place. A l'âge de dix huit ans, Blake se retrouva sur les routes, avec toute la descendance des maraudeurs, en quête d'un moyen pour sauver son frère. S'ils parvenaient à éliminer Grindelwald, Ryry n'aurait plus cette malédiction sur sa tête, pas vrai? Blake redoubla d'ardeur, maîtrisant sa magie avec brio et apprenait à se battre à l'épée. Ils furent rejoints un an plus tard par Jaylynn et Bethany. Jo' avait insisté pour retrouver sa cousine et ils poursuivirent leur route. Bercés par cet espoir fou, ils rencontrèrent tour à tour Rowan, Helen et enfin Serena et Drake. Une grande troupe qui finit par se rebaptiser l'Ordre du phénix. Biens décidés à changer les choses, ils se rendirent sur les ruines de Poudlard, priant pour trouver une solution. Seulement voilà, Teddy finit par lire une incantation qui les amena ici. Blake fut sans doute l'un des plus ravis de cette situation. Sans Grindelwald, Ryry ne serait sans doute pas sous l'emprise du sort, non? Et puis, il pourrait peut-être se perfectionner en apprenant la magie de ce monde?
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Ted Lupin ♣ son autre moitié. Ted, c’est la moitié calme (enfin tout est relatif) du duo. Lorsque sa sœurette veut faire des bêtises, il tente de la raisonner, avant d’abdiquer car faire la morale, c’est pas chouette à six ans ! Il ressemble plus à papa dira Zabeth, Ted bombera le torse fier comme un coq et fera le malin avant de se rendre compte que sa sœur se paie sa tête. Bref, un duo comique original qui ne passe pas inaperçu. Si vous entendez du bruit dans les couloirs, il y a de fortes chances qu’ils y soient pour quelque chose. Si vous vous retrouvez avec des cheveux roses, bah, dites-vous qu’ils vous auront joué un mauvais tour.
Hermione? Granger ♣ son livre d'histoires. Hermione a de suite apprécié la petite blondinette. Elle discute souvent avec la petite, lui racontant mille et une histoires d’aventures, de capes et d’épées. Toutes deux dotées d’une grande imagination, elles s’évadent ensemble l’espace d’un instant, rêvant à un monde meilleur. Catrina l’adore, Hermione est son petit rayon de soleil qui lui fait oublier combien la vie peut s’avérer difficile. Il lui arrive des fois de dessiner les histoires de la plus grande, ayant ainsi le sentiment de partager un secret que nul ne connaît.
Harry Potter ♣ le gryffondor colérique. Ralalala, il faut tout leur apprendre à ces jeunots. Bon, d'accord, c'est un Malefoy donc il n'a pas tant de choses à apprendre mais quand même. Ce petit se débrouille bien dans l'art du cynisme et de l’attaque verbale mais il a encore tant de choses à connaître avant de devenir parfait comme lui. Du coup, Drake a décidé d’être son mentor. Il fera de lui un Malefoy, un vrai, un maître du mot, un maître face au petit Potter rouge. Mais bon, reste à savoir si Drago va apprécier ce geste de générosité de la part de son aîné. Car après tout, c’est bien connu, un Malefoy n’aime pas qu’on lui dise qu’il vous est inférieur et en quelque sorte, c’est ce que fait Drake
Harry Potter ♣ le tourmenté. Hihi, alors là, il fallait sauter sur l’occasion et la gamine ne l’a pas manqué ! Voilà un ‘Ry tout gentil, tout mimi et surtout qui veut bien jouer avec elle alors comment lui dire non ? Le Gryffondor s’est retrouvé embarqué dans les courses poursuites des jumeaux ou encore dans leurs blagues et leurs coups foireux. Comment pouvait-il ne pas céder devant ces deux bouilles d’ange ? Surtout qu’ils sont les enfants de Remus… Bon, avec le recul, ce sont plus des diablotins mais ça, il n’en savait rien. Deux véritables tornades qui le font suer à grosses gouttes et Harry sent qu’il n’a hélas encore rien vu. . a


Dernière édition par Harrisson Potter le Mar 19 Avr - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 374
Date d'inscription : 01/12/2010

Nom à venir
Niveau magique:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Mar 19 Avr - 15:45

Puisque de toute façon on repostera tous les sujets lors de l'ouverture, je me permets de noter ci-dessous ce que j'ai déjà fait, histoire de me repérer Shocked

- Serena, liens => ok | histoire => ok | intro => ok (elle est à vérifier pour voir si des erreurs se sont glissées)
- Helen, liens => en cours | histoire => ok | intro => ok
- Drake, liens => ok | histoire => ok | intro => ok (il est à vérifier pour voir si des erreurs se sont glissées)
- Blake, liens => en cours | histoire => ok | intro => ok
- Catrina, liens => en cours | histoire => ok | intro => ok


Dernière édition par Harrisson Potter le Mar 19 Avr - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://through-the-gate.1fr1.net


Messages : 205
Date d'inscription : 13/04/2011
Localisation : Serdaigle

Nom à venir
Niveau magique:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Mar 19 Avr - 15:50

Mais les histoires dans la partie Modo, je vais zyeuter ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 205
Date d'inscription : 13/04/2011
Localisation : Serdaigle

Nom à venir
Niveau magique:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   Mar 19 Avr - 20:31

Serena, liens => ok | histoire => ok | intro => ok

- Drake, liens => ok | histoire => ok | intro => ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Everetts {6/12}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everetts {6/12}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parchemins magiques :: La Cérémonie de Répartition :: Sorciers recherchés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit